En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation des cookies.En savoir plusD'accord
Aller au contenu Aller au menu Aller à la recherche

Tables Rondes

Les tables rondes abordent des sujets d’actualité, des questions clés et donnent lieu à un débat ouvert entre intervenants et participants.

Capteurs intelligents pour une production optimisée

Plus de détails

Améliorer la productivité, réduire les rebuts, éviter les arrêts machines ou contrôler la qualité finale des produits, les capteurs intelligents concentrent un niveau élevé d’attente.
Dans la perspective de l’usine du futur, cette nouvelle génération de capteurs émerge.
Plus rapides, plus précis, ils sont capable de communiquer et d’interagir directement avec les machines. Certains sont directement implantés au cœur des machines ou embarqués dans les véhicules, alors que d’autres demeurent indépendant des machines. Un nouveau monde de mesure émerge mais à quel point les nouveaux capteurs sont-ils vraiment intelligents ?

Fabrication additive : les défis de la mesure et du contrôle

Plus de détails

La fabrication additive est de plus en plus présente dans nos laboratoires et dans nos usines. Certains équipementiers aéronautiques réalisent déjà des pièces « volantes » par des moyens de fabrication additive. En effet, ce nouveau procédé de fabrication permet de réaliser des pièces à la demande, de formes parfois très complexes en tout cas impossibles à produire par des procédés classiques.
Toutefois, la complexité de ces pièces pose la question de leur contrôle. De même que les procédés de fabrication sont innovants, les moyens de contrôles doivent également se renouveler.
Alors, quels sont les moyens de contrôle des pièces de fabrication additive ? La tomographie informatisée semble être la plus adaptée mais l’est-elle vraiment ?
De même, quelles sont les limites de la tomographie, notamment en terme de métrologie ?
Existe-t-il d’autres moyens de contrôle, actuels ou en cours de développement, adaptés au contrôle de pièces de fabrication additive ?
Cette table ronde abordera tous ces points pour apporter aux participants des réponses sur la façon de contrôler les pièces issues de fabrication additive.

ISO/CEI 17025 et management du risque

Plus de détails

Fin novembre 2017 l’ISO et l’IEC ont publié une profonde révision de la norme d’accréditation 17025 « Exigences générales concernant la compétence des laboratoires d’étalonnage et d’essais ».
Une période de transition a été décidée au niveau international pour permettre aux laboratoires d’évoluer vers cette nouvelle version.
La mi-parcours étant désormais dépassée, il est temps de réaliser un premier retour d’expérience sur la mise en application pratique de cette norme, notamment concernant l’approche par les risques.
Cette table ronde rassemblera des organismes ayant achevé leur transition, des évaluateurs, un organisme d’accréditation, et des utilisateurs de l’accréditation, en France et en Europe.
Ces intervenants feront le point sur les conséquences des évolutions des exigences sur leurs structures : impartialité, approche processus, déclaration de conformité.

Formation 4.0 : quels enjeux ?

Plus de détails

Aujourd’hui les entreprises font le constat général de difficultés à mettre en adéquation leurs besoins en termes de compétences techniques et les profils qu’elles recrutent ou qui sont présents dans l’entreprise.
Ce qui est vrai pour les sujets techniques en général l’est en particulier pour la fonction métrologie avec des métiers qui évoluent très vite et qui peinent à suivre l’évolution technologique : les machines évoluent plus rapidement que les femmes et les hommes.
Les débats donneront un éclairage sur les réponses à apporter à ce défi majeur en Europe, en particulier : quels profils recruter ? Quelles formations pour répondre aux technologies d’aujourd’hui et de demain (IA, IoT, Quantum technologies,...) ? Comment programmer un plan de formation continue au moment du recrutement ? Comment capitaliser et conserver le savoir ?

L'apport de la métrologie pour quantifier le changement du climat ?

Plus de détails

Le changement climatique dû au réchauffement de la planète fait aujourd'hui figure d'évidence scientifique compte tenu de la hausse globale de la température de la terre comme des océans, ainsi que de la diminution de la surface du Groenland, de l'Antarctique, de l'Arctique et des banquises.
Comment la métrologie peut-elle aider à mieux comprendre et à mesurer les variables qui caractérisent le climat afin de les surveiller et de prévoir les prochaines tendances ? La vapeur d'eau dans l'atmosphère, la température de la mer en surface et en profondeur, la salinité des océans, la température de l'air, les précipitations et l'humidité du sol font partie de ces paramètres.
Cette table ronde sera l'occasion d'évoquer les récentes avancées concernant les capteurs utilisés pour surveiller ces variables climatiques dans différentes conditions, les nouvelles méthodes de mesure, ainsi que les techniques et les normes associées.

Nouvelles technologies pour la sécurité et la traçabilité de la chaine de mesure?

Plus de détails

Le stockage, le cloud computing et les technologies de transfert (Gbit) donnent naissance à de nouvelles solutions de partage et de traitement des données. Ces technologies permettent des nouvelles approches de traitement des données de mesure, de communication et d'utilisation des résultats d'étalonnage, ainsi que de nouveaux modèles économiques basés sur la donnée.
Pour adopter concrètement ces approches, nous devons miser pleinement sur la fiabilité des données capturées, et la sécurité de leur transfert. Il faut garantir l'utilisation et la manipulation des informations partagées avec les partenaires et les clients. Cette condition est indispensable pour obtenir une chaîne de traçabilité reposant sur ces approches. Les récentes avancées dans le domaine de la cryptographie, des infrastructures à clés publiques et des technologies comme la blockchain peuvent apporter des réponses.
Cette table ronde rassemblera des experts de l'industrie, du développement logiciel et de la métrologie, pour partager leurs expériences en matière de plateformes de données sécurisées, de communication fiable d'informations métrologiques, ainsi que d'analyse et d'atténuation des risques inhérents à la technologie de l'information.